Showing posts with label MAROCAIN. Show all posts
Showing posts with label MAROCAIN. Show all posts

l’historique de Banque du Maroc.


l’historique de banque du Maroc :

Bank-al-MAGHRIB  www.ijazati.ma
 Bank-al-MAGHRIB 


Définition de Bank AL-MAGHRIB

Un capital fixé à 500.000.000 DH entièrement détenu par l’Etat, réputée commerçante dans ses relations avec les tiers, son siège situé à RABAT,  Bank-al-MAGHRIB est l’institue d’émission,  qui parmi ses missions fondamentaux exerce le privilège d’émission des billets de Banque et des pièces de monnaie ayant cours légal sur le territoire du Royaume. Dans le but d’assurer la stabilité des prix, la Banque arrête et met en œuvre les instruments de politique monétaire, A cet effet, la Banque intervient sur le marché monétaire en utilisant les instruments appropriés. Sans préjudice de l’objectif de la stabilité des prix arrêté en concertation avec le ministre chargé des finances, la Banque accomplit sa mission dans le cadre de la politique économique et financière du gouvernement. La Banque veille au bon fonctionnement du marché monétaire et assure son contrôle. Elle établit et publie les statistiques sur la monnaie et le crédit. 

Evolution Historique de la banque du Maroc :

Au lendemain de l'indépendance du Maroc en 1956, les bases d'un système bancaire national ont été mises en place.
Ainsi, la Banque du Maroc a été instituée par le dahir n° 1-59-233 du 30 juin 1959 pour se substituer à la Banque d'Etat du Maroc et assurer la fonction de Banque Centrale. Créée sous forme d'établissement  public doté de la personnalité civile et de l'autonomie financière, cette institution s'est vue confier le privilège de l'émission de la monnaie fiduciaire, ainsi que la mission de veiller à la stabilité de la monnaie et de s'assurer du bon fonctionnement du système bancaire. A partir de mars 1987, La dénomination de " Bank Al-Maghrib " remplacé celle de " Banque du Maroc ". 
D'autre part et afin de répondre aux objectifs de développement et aux besoins de financement spécifiques à des secteurs économiques jugés prioritaires, l'Etat a procédé à la création de divers organismes financiers spécialisés et à la restructuration de certaines institutions existantes.

l  1911 : Investie de certaines missions de banque centrale, la Banque d’Etat du Maroc a, dès 1911, pris en charge la frappe des pièces de monnaie en argent de type « hassani »et l’émission des premiers billets de banque.
l  1920 : En mars 1920, il a été décidé de démonétiser les espèces hassani et de les remplacer par des billets et pièces en franc marocain dont la parité avec le franc français a été assurée, à compter de décembre 1921, par le biais d’un compte dit « d’opérations ». 
l  1946 : Renouvellement, pour une durée de 20 ans, du privilège d’émission accordé à la Banque d’Etat du Maroc.
  • 1959: Dès 1958, des négociations furent engagées par le Gouvernement marocain avec la  France et la Banque d’Etat du Maroc en vue de la reprise par le Maroc du privilège d’émission.
      Ainsi, le premier juillet 1959, la Banque du Maroc, Institut d’émission purement national, a été créée par le Dahir n° 1.59.233 du 30 juin 1959, en remplacement de la Banque d’Etat du Maroc qui cessa officiellement d’exister.
    Adoption, en octobre de la même année, d’une nouvelle unité monétaire : le dirham
l  1967 : Promulgation de la loi bancaire du 21 avril 1967 qui a permis de  renforcer le rôle dévolu à la Banque du Maroc par ses statuts, notamment, en matière de contrôle de la profession bancaire. 
l  1974 : Émission du centime en remplacement du franc, en tant que fraction du dirham. 
l  1987 : En mars 1987, la Banque adopte, dans toutes les langues, la dénomination« Bank Al-Maghrib ».
Création à la même date de « DAR AS-SIKKAH », unité industrielle chargée de la fabrication des billets de banque et de la frappe des pièces de monnaie.  
l 1993 : Adoption, en juillet 1993, d’une nouvelle loi bancaire qui a permis d’instituer un cadre légal unifié pour l’ensemble des établissements de crédit, d’élargir la concertation, d’introduire certaines mesures visant à mieux protéger les intérêts de la clientèle et de renforcer le pouvoir de la banque centrale en matière de réglementation de l’activité des établissements de crédit et de leur contrôle.
Certaines modifications sont apportées aux statuts de la Banque, en octobre 1993, visant, notamment, à préciser les missions qui lui sont dévolues, en particulier celles liées à la politique monétaire et à donner plus d’autonomie à ses organes d’administration et de direction
.

Par: MnR 

La Facturation électronique .

La facturation électronique 

L’application d’un système de facturation électronique aux commerçants, qui a suscité un tollé en ce début de 2019, est une information infondée, selon la direction générale des impôts.
www.ijazati.ma
la facturation électronique
Selon les modalités de l’article 145-III  de la loi de finance 2018 Marocaine : 
les contribuables soumis à l’impôts sur les sociétés (IS) et à l’impôt sur le revenu (IR) au titre des revenus professionnels déterminés selon le régime du résultat net réel ou du résultat net simplifié, ainsi que ceux assujettis à la taxe sur valeur ajoutée (TVA). Doivent se doter d’un système informatique de facturation qui répond aux critères techniques déterminés par l’administration ». [Chapitre 8 – Page 17]

Définition de la facturation électronique :

Une facture électronique ou facture dématérialisé  est envoyée en format électronique (WORD, PDF etc.….) plutôt qu’en format papier.
Les normes des factures électroniques varient énormément d’un pays à un autre pays. Ces normes ou directives d’encodages sont inspirées des normes d’échanges de données informatisées (EDI).

Les avantages de la facturation électronique :

Envoyer ses factures par voie électronique permet de gagner un temps considérable, et c’est le cas à la fois pour l’émetteur  mais aussi pour le destinataire, voici quelques des avantages :
  • Réduction des coûts d’envoi : soit des dépenses liées aux fournitures (papier, timbre, enveloppe…) soit personnel (charges d’envoi…)
  • Une nouvelle gestion des documents : (archivage, classification...)
  • Amélioration de la rapidité de paiement : envoyé une facture prend maintenant  quelques minutes et le paiement de celle-ci peut également se faire rapidement. Le délai de transmission est donc considérablement réduit.
  • Meilleur contrôle de l’entreprise sur leur facturation : toutes les factures sont alors regroupée dans un même endroit.

Bibliographie :

  1.  Loi de finance 2018
  2. Artinove
  3. Direction générale des impôts 

Plan du cours échantillonnage et estimation s3

Introduction générale du cours d’chantillonnage et estimation s3:

 


• Chapitre I: Rappel sur les différentes lois de probabilité;
• Chapitre II: Théorie d’échantillonnage;
• Chapitre III: Estimation ponctuelle;
• Chapitre IV: Estimation par intervalle de conance;
• Chapitre V: Théorie des tests introduction L’échantillonnage désigne l’opération destinée à sélectionner une fraction d’une population, an de conduire des analyses.
• Méthodes de prélèvement d’un échantillon: • Méthode des quotas; • Échantillonnage aléatoire; • Échantillonnage au hasard simple; • Échantillonnage stratié; • Échantillonnage par grappe;

La problématique de l’inférence statistique consiste, à partir d’un échantillon de données (technique d échantillonnage, chapitre2) provenant d’une population de loi de probabilité inconnue, à déduire des propriétés sur cette population : quelle est sa loi (problème d’estimation, chapitre 3 et4), comment prendre une décision en contrôlant au mieux le risque de se tromper (problème de test chapitre 5). L’échantillonnage permet aux statisticiens de tirer des conclusions au sujet d’un tout en y examinant une partie.

Présentation :)

vous pouvez suivre tous les cours, les vidéos et les explications de l'économie ici dans ce Site. ijazati.ma Votre chemin vers le succès.


TD - courses - examens -Resumes .






Plan comptable marocain pdf gratuit.

Le plan comptable: est une liste des comptes ordonnés. Les entreprises se servent du plan comptable pour classer et enregistrer toutes les opérations effectuées au cours de l'exercice.

 telecharger Plan comptable marocain pdf gratuit - ijazati.ma

Codification des comptes du plan comptable

Le plan comptable se caractérise par le mode de codification décimale pour le classement des comptes, le numéro ou le code et l’intitulé du compte permettent l’identification de l’opération en comptabilité.
Chaque compte comporte au moins quatre chiffres :
  • - Le premier chiffre pour identifier la masse
  • - Le deuxième chiffre pour identifier la rubrique
  • - Le troisième chiffre pour identifier le poste
  • - Le quatrième chiffre pour identifier le compte principal
  • Exemple subdivision de la masse 1 Comptes de capitaux du Plan comptable Français :
  • Classe 1 : Comptes de capitaux
  • Rubrique 10 : Capital et Réserves
  • Poste 101 : Capital
  • Compte principale 1011 : Capital souscrit
  • Comptes de situation Plan comptable Français

    Comptes du Plan comptable qui forment le bilan et qui permettent l’enregistrement des opérations relatives à ce dernier. Ce sont les comptes des cinq premières classes :
  • - Classe 1 : Comptes de capitaux
  • - Classe 2 : Comptes d’immobilisations
  • - Classe 3 : Comptes de stocks et en-cours
  • - Classe 4 : Comptes de tiers
  • - Classe 5 : Comptes financiers
  • Comptes de gestion Plan comptable Français

    Comptes permettant l’enregistrement des opérations relatives aux produits et charges d’où le nom comptes de gestion. Ils sont trois classes :
  • - Classe 6 : Comptes de charges
  • - Classe 7 : Comptes de produits
  • - Classe 8
  • Comptes de situation Plan comptable Marocain

    Comptes du Plan comptable qui forment le bilan et qui permettent l’enregistrement des opérations relatives à ce dernier. Ce sont les comptes des cinq premières classes :
  • - Classe 1 : Comptes de financement permanent
  • - Classe 2 : Comptes d’actif immobilisé
  • - Classe 3 : Comptes d’actif circulant
  • - Classe 4 : Comptes de passif circulant
  • - Classe 5 : Comptes de trésorerie
  • Comptes de gestion Plan comptable Marocain

    Comptes permettant l’enregistrement des opérations relatives aux produits et charges d’où le nom comptes de gestion. Ils sont trois classes :
  • - Classe 6 : Comptes de charges
  • - Classe 7 : Comptes de produits
  • - Classe 8 : Comptes de résultats
  • Signification de certains chiffres

  • Le 4 à la deuxième position dans les classes 1, 2, 3,4. (Plan comptable Marocain) : Indique soit un compte créance soit un compte dette.
  • Le 8 à la deuxième position dans la classe 2. (Plan comptable Français et Marocain) : Comptes d’amortissement.
  • Le 8 à la troisième à l’exception du poste 118. (Plan comptable Marocain) : Indique un compte issu d’un compte intitulé “autres” ou un synonyme.
  • Le 8 à la troisième ou à la quatrième position. (Plan comptable Français) : Indique un compte issu d’un compte intitulé “autre” ou un synonyme.
  • Le 9 à la deuxième position. (Plan comptable Français et Marocain) : Comptes de provisions.
  • Le 9 à la quatrième position. (Plan comptable Marocain) : Indique un compte utilisé en sens contraire d’un ou d’autres comptes du même niveau.


  •  Telecharger Plan comptable marocain pdf gratuit.